Les travaux de Mai à Août

L’ébourgeonnage

Cette étape permet de supprimer les jeunes pousses superflues et de favoriser les rameaux fructifères.

Parfois il s’avère même nécessaire de supprimer des bourgeons en surnombre (ébourgeonnage fructifère).


Le relevage :

Il représente 120 heures de travail par hectare et s’effectue en deux étapes de mi-mai à début juillet.

La végétation est orientée vers le haut pour bénéficier de la lumière. L’opération se réalise avant la fleur avec des fils de fer. Placés au dessus des ceps, ces fils permettent d’y accrocher les brins fructifères en évitant qu’ils ne tombent vers le sol.


Le palissage :

Cela consiste à placer des agrafes après avoir bien réparti le feuillage, pour accrocher les brins de vigne sur les fils releveurs en position haute (les rangs atteignent environ 1,20 m de hauteur). 

L’objectif du relevage et du palissage vise à favoriser l’activité photosynthétique grâce à une bonne aération du feuillage qui limite l’humidité au niveau des grappes, luttant ainsi contre le développement du botrytis (voir page des definitions).

La bonne répartition des sucres (synthétisés par les feuilles) entre la plante et les fruits est une condition majeure de la qualité des raisins.


Le rognage-écimage :

Cette période représente environ 60 heures par hectare et est indispensable depuis juillet jusqu’aux vendanges afin de couper les sarments superflus qui cherchent toujours à monter vers la lumière du ciel en risquant de priver les grappes de vitalité.

Ceci est une boutique de démonstration pour test — aucune commande ne sera honorée. Ignorer